X

Découvrez la gamme Whitewash

Découvrez la gamme whitwash

Avec vous au-delà du prix

L'innocuité de l'éclaircissement de l'email

Omnipratique

L’innocuité de l’éclaircissement de l’émail

Dr Bruno PELISSIER
DCD, PhD, MCU-PH
Responsable Odontologie Restauratrice.

Dr Bruno Pelissier GACD 2017


Le blanchiment dentaire fait intervenir une réaction chimique d’oxydoréduction entre la substance colorante (l’agent réducteur) et la molécule décolorante (l’agent oxydant). C’est l’oxygène natif de la réaction oxydatif qui va permettre la dégradation des colorants présents dans la dent. Pour cela, l’oxygène passe facilement à travers l’émail dentaire et va diffuser dans la matrice organique, dissocier puis libérer les pigments chromogènes.Cette dégradation des molécules colorées conduit à l’apparition de plus petites molécules et à la disparition de l’effet colorant. 

En effet, Les composés cycliques, composants structuraux majeurs des pigments chromogènes vont être linéarisés en des composés non saturés incolores. Par contre, il faut remarquer que la réaction avec le peroxyde d’hydrogène est différente selon que l’on se trouve dans un milieu acide ou basique. En effet, en milieu basique on observe une orientation de la réaction vers une dégradation favorisant la formation d’ions HO2- et H+ : H2O2 HO2- + H+. On obtient ainsi une grande quantité d’ions hydroperoxydes [HO2- ] qui possèdent un pouvoir oxydant beaucoup plus élevé que celui de l’oxygène naissant.


Au regard de ce qui a été décrit, on peut penser que les ions hydroperoxydes présentent plusieurs voies de diffusion dans l’émail. En effet, la substance interprismatique, les gaines entourant les prismes, les fuseaux dentinaires, les lamelles, les touffes, les stries de Retzius sont des zones de moindre minéralisation, donc des zones de passage pour les ions et les molécules. Ainsi les ions hydroperoxydes pourront réagir avec les pigments chromogènes de tout l’émail depuis la surface de l’émail jusqu’à la jonction amélo-dentinaire.

Eclaircissement de l'email GACD

L’effi cacité d’un produit de blanchiment est directement liée au rapport temps de contact/concentration ; mais, selon les concentrations du principe actif, les durées d’exposition et les fréquences d’application, l’action de ces produits est plus ou moins rapide, plus ou moins intense et peut présenter des risques plus ou moins élevés d’effets indésirables pour la santé lorsqu’on ne maîtrise pas la situation. Selon la plupart des études existantes, le blanchiment n’abîme pas l’émail.


Différents facteurs comme le pH, la concentration en acide, la température, la durée d’exposition et la fréquence d’exposition, peuvent contribuer à l’érosion et à la déminéralisation de l’émail si certains produits d’éclaircissement sont mal utilisés. Des études doivent être menées sur les effets de ces facteurs pour examiner comment pourraient être réduits au minimum les effets indésirables d’un produit blanchissant à faible pH (par l’ajout, par exemple, de faibles quantités de calcium au produit). Il est important que les praticiens comprennent les effets potentiels d’une exposition prolongée à un faible pH sur les dents de certains produits d’éclaircissement. Il faudrait aussi informer les patients sur le fait que l’usage prolongé ou répété de certains produits blanchissants en vente libre, produits de blanchiment en cabinet et produits de blanchiment à domicile (sous la surveillance du dentiste), risque d’endommager les dents et les restaurations dentaires, à cause du pH faible ou élevé de certains produits ; en effet, le pH des produits de blanchiment varie de 3,67 à 11,13 ; il est important de tenir compte de la durée d’exposition et de la fréquence d’utilisation des produits utilisés. Le pH des produits de blanchiment à domicile administrés sous la surveillance du dentiste s’est révélé en général assez neutre, celui-ci variant de 5,66 à 7,35 (moyenne de 6,48). À titre de comparaison, le pH du Pepsi est de 2,45 ± 0,02 et celui du Coca Cola, de 2,49 ± 0,02. Un grand nombre de patients boivent ces boissons gazeuses, et leur faible pH endommage plus la surface des dents.


Il faut aussi informer les patients que l’usage prolongé ou répété de certains produits blanchissants en vente libre et que les traitements répétés et réalisés dans des bars à sourire sans contrôle dentaire peuvent endommager les dents et les restaurations dentaires, à cause du pH faible ou élevé de certains produits. Le blanchiment n’abîme pas l’émail s’il est fait selon des protocoles rigoureux ; des études montrent même que certains produits comme l’Opalescence PF renforcent l’émail qui devient alors plus résistant.

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute du lundi au vendredi de 9h à 18h

Chat en ligne

Me faire rappeler

Me faire rappeler

Ce service est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h.
En dehors de ses jours et horaires, vous pouvez tout de même demander à être rappelé. Un conseiller vous recontactera dès que le service sera ouvert.

Saisissez le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé. 
  •  

* Veuillez renseigner tous les champs obligatoires

Demande enregistrée

Votre numéro a été enregistré. Un conseiller vous rappellera dès que possible.