Avec vous au-delà du prix

Le MTA... mais encore ?

Le MTA (Minéral Trioxide Aggregate) développé en 1993 à l’Université Loma Linda en Californie est une biocéramique apparue en 1998 sous le nom de PRO-ROOT (Tusla dental, aujourd’hui Dentsply) ; proche du ciment de Portland, l’oxyde de Bismuth lui a été ajouté pour améliorer sa radio opacité. Ses microparticules lui confèrent une adhésion excellente aux tissus dentaires en venant s’infiltrer dans les tubulis dentinaires. Ses indications sont multiples en endodontie : utilisé au départ pour les obturations rétrogrades, les coupes histologiques de la région périapicale traitées avec le MTA ont montré très souvent une néoformation de cément, non seulement sur la surface de résection dentinaire, mais aussi directement sur ce matériau d’obturation.

Le MTA est considéré comme un matériau bioactif

Pour cette raison, le MTA  est considéré comme un matériau bioactif ; on ne lui connaît aucune contre-indication à ce jour ; outil de l’endodontiste comme de l’omnipraticien il permet entre autres de réparer une perforation et de réaliser l’obturation canalaire en un même temps clinique tout comme une pulpotomie et la restauration coronaire. Une chose est sûre aujourd’hui : les produits à base d’hydroxyde de calcium sont dorénavant obsolètes.

MTA ITENA

Besoin d'aide ?

Nos conseillers sont à votre écoute du lundi au vendredi de 9h à 18h

Chat en ligne

Me faire rappeler