Avec vous au-delà du prix

Pâtes prophylactiques : Efficaces et douces à la fois

Les pâtes prophylactiques ont l'avantage d'apporter un traitement doux et efficace sur les dents naturelles et les restaurations. Un véritable confort tant pour le praticien que pour le patient ! Cet article énumère les points principaux pour lesquels les praticiens devraient recourir aux pâtes de prophylaxie. 


Pâtes prophylactiques : Efficaces et douces à la fois


Le nettoyage dentaire professionnel à l’aide de pâtes prophylactiques et d’instruments rotatifs est un moyen établi de maintenir la bonne santé des dents et des gencives.

Ce type de traitement étant effectué régulièrement, il doit être efficace mais aussi doux. Cela permet de maintenir en bon état les surfaces sensibles sur le long terme. Car il faut non seulement nettoyer et polir l’émail dentaire dur, mais aussi les tissus dentaires plus souples et moins résistants, tels que la dentine et le cément radiculaire, ainsi que les matériaux de restauration, par exemple les composites, la céramique et l’or.


Comment choisir une pâte prophylactique ? Le choix d’une pâte de polissage doit être déterminé par les surfaces sensibles, plutôt que par l’émail dentaire sain.


plaque dentaire fluorescente


Fig. 1 : Biofilm bactérien rendu visible grâce à l‘agent révélateur fluorescent Plaque Test d‘Ivoclar Vivadent


Avantages du nettoyage dentaire professionnel


- Élimine les biofilms bactériens et les tâches. Des diagnostics réguliers doivent être prévus pour les patients ayant des implants, des restaurations, des problèmes parodontaux ou un risque carieux élevé afin d’éliminer tout biofilm bactérien des surfaces dentaires (Fig. 1). Des surfaces lisses et propres empêchent l’accumulation de microorganismes et résistent mieux aux taches (Fig. 2). Cela s’applique aussi bien aux dents naturelles et restaurées qu’aux dents sur implants.


- Contribue à minimiser le risque de processus inflammatoires et carieux. En outre, les mesures de nettoyage professionnel


- Permet de réduire la détérioration des tissus de soutien et à favoriser le rattachement.


Propriétés des pâtes de polissage


Les propriétés de polissage et de nettoyage des pâtes prophylactiques sont principalement déterminées par les agents abrasifs qu’elles contiennent, tels que la pierre ponce, le silicate, le carbonate ou le phosphate. La concentration et la composition de ces agents ainsi que leur taille et leur structure influencent l’effet de nettoyage de la surface. Cependant, les composants abrasifs ne sont pas les seuls responsables de l’usure des tissus et matériaux dentaires. Un certain nombre de variables liées à la pâte peuvent également avoir un effet, par exemple, le pH ou le type de liants et leur concentration.


En outre, de multiples facteurs externes, tels que la durée du traitement, la pression exercée lors du polissage, le type d’instrument de nettoyage utilisé (brosse ou cupule) et le nombre de tours/minute de l’instrument influencent l’abrasion relative. La structure de la surface à nettoyer joue également un rôle important.


figures grises de polissage


Critères de choix 


Il est important de classer les pâtes prophylactiques en fonction de leur taux d’abrasion afin de s’assurer que les dents et les matériaux dentaires sont traités de la bonne manière. Le niveau d’abrasion de la dentine ou RDA (Relative Dentin Abrasion) et la valeur REA (Relative Enamel Abrasion) constituent une référence utile. La valeur RDA constitue le meilleur guide, car elle est basée sur le tissu dentinaire sensible. Il existe différentes façons d’établir le niveau d’abrasion relative d’une pâte à polir en laboratoire.


Une méthode acceptée, par exemple, consiste à simuler un nettoyage dentaire professionnel sur de la dentine et de l’émail humains marqués par la radioactivité. L’abrasion causée par la pâte prophylactique est comparée à un matériau de référence dans des conditions normalisées. Lors du choix d’une pâte de polissage, il est important de savoir selon quelle procédure et norme sa valeur RDA a été établie.


pâte de polissage rose sur la plaque dentaire


Fig 4 : Les surfaces polies conservent leur brillant naturel et sont moins susceptibles de se tacher (Photo : Dr A. Peschke)

Inconvénients des pâtes abrasives et solution apportée


  • En plus de la dentine et du cément radiculaire, les composites, les compomères et les verre ionomères sont particulièrement sensibles à l’abrasion. Les composants organiques s’usent, laissant les charges inorganiques exposées à la surface. En conséquence, la surface devient rugueuse et offre un terrain idéal pour les biofilms bactériens. Le risque de gingivite et de reprise de caries augmente. En outre, les surfaces rugueuses sont plus sujettes aux tâches, car il est plus facile pour les particules alimentaires d’y adhérer.

  • L’utilisation de produits nettoyants agressifs peut également endommager les restaurations en céramique. Même les rayures très fines diminuent leur éclat et permettent à la plaque d’adhérer plus rapidement, compromettant ainsi la durée de vie des restaurations.

 


  • Les pâtes abrasives provoquent souvent une sensibilité indésirable lorsqu’elles sont utilisées sur des surfaces radiculaires exposées. Le nettoyage et le polissage doivent donc être effectués avec des pâtes peu abrasives utilisées en association avec une cupule souple. Cette approche contribue également à protéger les gencives et les tissus péri-implantaires. Une pâte contenant des grains plus grossiers ne doit être utilisée que dans les zones où elle est vraiment nécessaire.

La solution est le post-polissage avec une pâte moins abrasive. On peut s’interroger sur la douceur des pâtes qui prétendent nettoyer et polir en une seule étape avec des particules qui se décomposent d’un grain grossier à un grain fin. Des études portant sur ces produits ont montré une diminution de la surface lisse ainsi que de la brillance de divers matériaux de restauration et une perte considérable de cément radiculaire (Fig. 3a-c).


Méthodologie des systèmes de pâtes prophylactiques


Leurs valeurs RDA ont été établies selon la méthode mentionnée en utilisant la boue de ponce comme matériau de référence. L’abrasion inutile de la structure dentaire, la rugosité des surfaces de restauration et l’irritation des tissus gingivaux et péri-implantaires peuvent être évitées grâce à ces produits. Toutes les variantes de pâtes contiennent du xylitol, qui perturbe le métabolisme des bactéries responsables des caries et en ralentit la croissance. Les pâtes ayant des valeurs RDA élevées de 36 et 83 éliminent efficacement la plaque dentaire et les taches tenaces (Fig. 2). Le faible niveau RDA de 7 de la pâte fine indique son action douce.


Au lieu de la pierre ponce, cette pâte contient d’autres types de particules nettoyantes. Elle est donc adaptée au traitement des collets dentaires exposés, des dents restaurées et des implants (Fig. 4). En plus de son action nettoyante douce et efficace, la pâte à granulométrie fine a également la capacité de restaurer et de maintenir la brillance de l’émail dentaire et des restaurations céramiques hautement esthétiques.


graphique courbes bleu

Me faire rappeler

Ce service est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h.
En dehors de ces jours et horaires, vous pouvez tout de même demander à être rappelé. Un conseiller vous recontactera dès que le service sera ouvert.

Saisissez le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé. 
  •  

* Veuillez renseigner tous les champs obligatoires

Demande enregistrée

Votre numéro a été enregistré. Un conseiller vous rappellera dès que possible.