X

A NE PAS MANQUER : Inscrivez-vous vite !

Le SHOWGACD : inscrivez vous !

Le Show GACD : GACD comme vous ne l'avez jamais vu ! Inscrivez-vous vite pour accéder à notre évenement entièrement digital et profiter de contenus exclusifs du 25 au 27 novembre 2020 - S'inscrire  

Avec vous au-delà du prix

L'Éco-Responsabilité : 7 gestes à adopter pour être un praticien éco-responsable

Améliorer l’impact de votre activité professionnelle sur l’environnement, un choix que vous pouvez faire ! Il n’est certes pas toujours facile à mettre en œuvre et demande des efforts, mais cet engagement, outre la satisfaction personnelle qu’il vous donnera, peut à coup sûr séduire vos patients.


Pour vous y aider, nous avons établi les 7 gestes à adopter pour être un praticien eco-responsable !


environnement


1. Choisissez les bons matériaux 


La chasse au plastique, ce matériau qui étouffe la faune et la flore de nos océans, vous concerne aussi ! Pour vos plateaux et gobelets, préférez le métal ou le papier au plastique (tels que les gobelets en papier MEDIBASE)  Et pour vos pompes à salive optez pour le plastique recyclé.


2. Privilégiez des produits sans perturbateurs endocriniens (PE) 


Ces substances qui perturbent le bon fonctionnement des hormones- phtalates, parabènes, bisphénol sont malheureusement présentes dans de nombreux produits que vous utilisez au quotidien (prothèses, colles, produits pour le blanchiment, dentifrices, etc.).


Une fois dans la bouche, elles se retrouvent très rapidement dans l’organisme du fait d’un passage sublingual direct. Pour éviter cette exposition nocive à vos patients, choisissez des produits qui limitent la présence de ces perturbateurs endocriniens et privilégiez des matériaux biocompatibles (par exemple le ciment biocéramique réparateur MTA BioRep ITENA). Être un praticien soucieux de son environnement passe aussi par le recours à des produits les plus sains possibles !


3. Gérez vos stocks 


Pour contribuer à limiter la circulation des camions destinés aux livraisons et donc faire baisser l’empreinte carbone et l’émission de particules fines, passez commande une fois par mois plutôt que chaque semaine. Soyez vigilants lors de vos commandes afin d’éviter les retours et le gaspillage. Enfin, faites vos achats chez un distributeur qui stocke en France plutôt qu’à l’étranger, là aussi pour limiter les impacts nocifs du transport (aérien notamment).


D’une manière générale, utilisez l’énorme pouvoir dont vous êtes détenteurs en tant que consommateurs : en privilégiant les fabricants et distributeurs qui se " mettent au vert" et affichent des préoccupations écologiques, vous inciterez les autres à suivre le mouvement. 


4. Limitez les polluants


Dans la mesure du possible, ne réalisez plus d’amalgames au mercure ou au plomb. Et quand vous déposez un ancien amalgame, posez la digue en amont afin d’éviter que des fragments de métaux lourds ne se répandent dans la bouche du patient. Pour le ménage du cabinet, faites appel à une société utilisant des produits ménagers bio… même si le coût est un peu plus élevé. Réalisez des radiographies numériques qui éliminent le recours à des produits chimiques toxiques. 


5. Limitez vos déchets 


Dans la salle de pause, proposez une cafetière à filtre plutôt qu’à capsules jetables (leur recyclage, bien que promis par les marques, n’est pas toujours très performant).Troquez vos vêtements de protection jetables contre des blouses qui se lavent. Prenez le temps de réfléchir à vos pratiques : dans certaines situations où vous utilisez des consommables à usage unique, pourriez-vous parfois préférer la stérilisation d’ustensiles durables ? Evidemment, cela n’est pas toujours possible du fait des obligations d’asepsie, d’hygiène et de sécurité draconiennes qui s’imposent à vous. L’utilisation de produits à usage unique est certes peu écologique mais votre objectif numéro un reste la sécurité de vos patients et la vôtre !


Méfiez-vous aussi des propositions séduisantes qui peut vous êtes faites sur certains sites hors dentaires (gobelets à base de fibres de maïs, divers produits compostables, gants, protections pour lampes, etc.) : ces produits ne sont pas toujours adaptés à la pratique dentaire. 


6. Économisez l’énergie


Équipez vos éclairages d’ampoules LED : leur basse consommation vous permettra d’économiser 75 à 80 % d’électricité. Pensez aussi aux détecteurs de présence, ainsi vous n’éclairerez plus des pièces vides. Pour l’électroménager et la bureautique, choisissez des appareils peu énergivores (catégories A ou A+).


7. Veillez sur l’eau


Choisissez un stérilisateur et un bac à ultrasons dernière génération (par exemple les autoclaves Biosafety vendus en exclusivité chez GACD ; leur mode ECOLINE permet une faible consommation d’eau). Faites les réviser chaque année afin qu’ils consomment moins d’eau et soient les plus efficaces possible. Pendant que vous vous savonnez les mains, éteignez le robinet d’eau ou faites installer un robinet photosensible.


Pour éviter d’acheter de l’eau déminéralisée, équipez-vous d’un adoucisseur d’eauN’hésitez pas à sensibiliser vos patients aux bonnes pratiques : ne pas laisser couler l’eau pendant le brossage des dents. Une excellente occasion au passage pour revenir avec eux sur l’importance d’une hygiène dentaire soignée et régulière !



pictos-eco-responsabilite

Me faire rappeler

Ce service est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h.
En dehors de ces jours et horaires, vous pouvez tout de même demander à être rappelé. Un conseiller vous recontactera dès que le service sera ouvert.

Saisissez le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé. 
  •  

* Veuillez renseigner tous les champs obligatoires

Demande enregistrée

Votre numéro a été enregistré. Un conseiller vous rappellera dès que possible.