Veuillez sélectionner une liste

Empreinte dentaire

Empreinte dentaire

L’alginate et le silicone sont les deux produits les plus utilisés pour la prise d’empreintes dentaires, qui seront ensuite envoyés au prothésiste dentaire. Les empreintes dentaires peuvent être réalisées pour tous les types de prothèses, partielles, totales ou amovibles, mais également pour des moulages d’étude ou pour des appareils orthodontiques.

Produits 1-12 sur 617

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 617

Page
par page
Par ordre décroissant

Empreintes dentaires

Les empreintes dentaires en alginate ou en silicone

La majorité des cabinets dentaires utilisent des alginates ou du silicone pour la réalisation des moulages dentaires. Les alginates, appelés aussi hydrocolloïdes irréversibles, sont fabriqués à partir d’algues brunes. Ils doivent être mélangés avec de l’eau, jusqu’à former une pâte qui durcit en une à deux minutes.

L’alginate chromatique à la particularité de changer de couleur selon la phase du travail, afin de guider visuellement le praticien. Les alginates de classe A sont destinés à la réalisation des couronnes et des inlays. Les alginates de classe B sont eux plutôt utilisés pour les prothèses partielles.

Vous pouvez également utiliser du silicone pour réaliser des empreintes dentaires. Il est apprécié pour ses propriétés hydrophiles, sa stabilité et son élasticité. On trouve du silicone médium, du silicone heavy ou putty, qui est plutôt utilisé comme base, et du silicone léger qui permet d’obtenir une empreinte plus précise. Les silicones peuvent aussi être classés selon leur vitesse de préparation lente, standard ou rapide.

Les différentes étapes d’une prise d’empreinte dentaire

Que le praticien utilise des alginates ou du silicone, la prise d’empreinte dentaire se déroule de la même façon. L’alginate ou le silicone sont insérés dans un porte-empreinte, de la forme des arcades dentaires. Celui-ci peut être conçu en métal stérilisable ou en plastique jetable, mais il est toujours perforé. Le porte-empreinte est ensuite placé dans la bouche du patient, afin d’imprimer le relief des arcades. Dans certains cas, le praticien peut utiliser un porte-empreinte individuel.

La deuxième étape consiste à demander au patient de mordre dans une bande de cire, ou du silicone heavy, afin d’avoir une trace de l’occlusion.

Les moulages dentaires sont ensuite envoyés au prothésiste dentaire qui va les monter sur un articuleur, simple, adaptable ou semi-adaptable, afin de reproduire les mouvements de la bouche.

Comment choisir un matériau pour la réalisation d’empreinte dentaire ?

Avant de choisir un matériau pour la réalisation d’empreinte dentaire, il convient de prendre en compte certains critères comme la stabilité dimensionnelle, le temps de prise et l’absorption de l’eau. Certains alginates sont imprégnés d’un arôme (mangue ou fruits des bois par exemple) pour le confort du patient : ils sont particulièrement appréciés par les enfants.

Comment se passe une prise d’empreinte dentaire numérique ?

Il est désormais possible d’effectuer une empreinte dentaire numérique, plus précise et plus rapide. Un capteur numérique est placé dans la bouche du patient et l’empreinte optique dentaire est alors directement transmise au prothésiste par internet.