Veuillez sélectionner une liste

Lasers

En utilisant un rayon lumineux très précis, le laser dentaire s’avère être une aide précieuse pour tous les praticiens dentaires, quelle que soit leur spécialité (endodontie, implantologie, parodontologie, etc.). À la fois efficace, silencieuse et indolore, cette technologie de pointe permet aussi bien de traiter les tissus mous que les tissus durs.

6 articles

par page
Par ordre décroissant

6 articles

par page
Par ordre décroissant

Laser dentaire

Les différents types de lasers dentaires et leurs avantages

Le laser dentaire permet d’inciser facilement tous les types de tissus, de façon peu invasive. Il existe différents types de lasers destinés spécifiquement à la médecine bucco-dentaire. Certains modèles ne peuvent être utilisés que sur les tissus mous, comme les lasers thermiques. D’autres en revanche peuvent être utilisés aussi bien sur les tissus mous que sur l’os ou l’émail : c’est le cas par exemple des lasers de type Erbium. Les lasers Diode sont les modèles les plus petits, peu encombrants et facilement transportables.

Le laser dentaire dispose de nombreux avantages, notamment celui d’être silencieux : il occasionne ainsi moins de stress chez les patients que les outils de dentisterie traditionnels. Indolore, il ne nécessite pas de recours à une anesthésie dentaire dans la plupart des cas, ce qui permet un véritable gain de temps.

Il est par ailleurs très précis et minimise donc le risque d’erreur sur les tissus voisins. Les saignements sont stoppés rapidement grâce à la cautérisation simultanée des plaies, et le laser permet d’éliminer également les bactéries. La cicatrisation est plus rapide, avec une sensibilité post-opératoire très faible.

Les indications du laser dentaire

Le laser dentaire peut être utilisé dans toutes les spécialités de la médecine bucco-dentaire, notamment :

  • En médecine conservatrice ;
  • En parodontie ;
  • En chirurgie des tissus mous ;
  • En endodontie ;
  • En implantologie ;
  • En médecine esthétique.

Dans les faits, le laser dentaire permet aussi bien de soigner une carie, d’enlever un kyste ou de traiter les canaux des racines dentaires. Le praticien peut également y avoir recours dans le traitement des poches parodontales. Le laser est particulièrement utile dans le processus de blanchiment des dents : une fois que le praticien a appliqué la solution de blanchiment sur les dents, la chaleur du laser va permettre d’optimiser le résultat.

Comment fonctionne un laser dentaire ?

Le laser dentaire est un rayon lumineux puissant et concentré, dont l’énergie va être absorbée par l’eau contenue dans les tissus. Selon la quantité d’eau et la longueur d’onde du laser, l’absorption sera plus ou moins forte. La grande précision du laser permet de cibler facilement la zone à traiter.

Quelle est la longueur d’onde d’un laser dentaire ?

La longueur d’onde est très variable selon les modèles de lasers dentaires. Celle des lasers pénétrants, aux propriétés biostimulantes et décontaminantes, oscille entre 0,8 µm et 1,34 µm. La longueur d’onde des lasers peu pénétrants, comme la plupart des lasers de type CO2, est comprise entre 2,94 µm et 10,6 µm.