Veuillez sélectionner une liste

Pâte d’empreinte dentaire

La réalisation d’une bonne empreinte dentaire commence avec l’utilisation du matériel adéquat. La bonne pâte d’empreinte dentaire est indispensable pour réaliser des moulages de précisions qui seront parfaitement adaptés au patient. Il existe plusieurs matériaux permettant de réaliser des moulages, à employer en fonction du soin à réaliser et du besoin.

6 articles

par page
Par ordre décroissant

6 articles

par page
Par ordre décroissant

Pâte empreinte dentaire

Les caractéristiques des pâtes pour moulage dentaire

La pâte d’empreinte dentaire est comme son nom l’indique une pâte permettant de réaliser un moulage précis et totalement individuel de la dentition. La plaque s’applique à l’intérieur d’un support pouvant être en plastique ou en métal. Le support contenant la pâte, généralement constituée d’alginate, va venir se placer dans la bouche pour recevoir une pression des dents de façon douce, mais bien droite. En quelques minutes, la pâte pour moulage dentaire durcit et donne à voir le moulage du patient.

Ce sera un support nécessaire à la réalisation d’appareillages spécifiques dans le domaine de l’orthodontie ou encore pour la construction de gouttières adaptées au patient.

Les pâtes pour empreinte dentaire peuvent être aromatisées afin d’être plus facilement acceptées par le patient, notamment chez les enfants.

La pâte d’empreinte dentaire est réalisée par le praticien quelques minutes avant son utilisation sur le patient.

Les différentes utilisations des pâtes d’empreintes dentaires

La pâte pour moulage dentaire s’utilise dans de nombreux cas en cabinet dentaire ainsi que chez les orthodontistes. Cette méthode de prise d’empreinte par conception de moulage est dite « à l’ancienne », en opposition avec les méthodes modernes d’empreintes dentaires numériques qui ne demandent pas l’utilisation de pâte.

La pâte d’empreinte dentaire est indispensable pour la construction par le praticien de prothèses telles que :

  • Appareils dentaires partiels ;
  • Appareils dentaires complets ;
  • Couronnes ;
  • Bridges ;
  • Fabrication de dents artificielles…

Choisir ses pâtes d’empreinte dentaire

La pâte dentaire et surtout sa composition sont à choisir avec attention. Toutes n’apportent pas les mêmes résultats et ne sont donc pas conseillées pour toutes les situations. Les pâtes à moulage dentaire en caoutchouc polysulfure sont préconisées, à titre d’exemple, pour la conception de bridges et de couronnes. Elles s’adaptent idéalement pour des empreintes sur des patients édentés. Grâce à leur fluidité, elles offriront des détails fins et précis. Ces pâtes existent en trois viscosités, light, regular et heavy en fonction des besoins.

Quels sont les inconvénients de la pâte pour moulage dentaire ?

Cette méthode de réalisation d’empreinte est souvent mal vécue par les patients aux dents ou gencives sensibles. De plus, le goût du gel peut apporter une gêne supplémentaire.

Les pâtes d’empreinte dentaires sont-elles faciles à utiliser ?

Ces pâtes pour empreinte dentaire sont faciles à utiliser par le praticien. En revanche, il peut être délicat de réaliser un moulage des plus précis avec cette méthode. Elle demande de prendre son temps pour un résultat fiable.