Veuillez sélectionner une liste

Crampon endodontique

Un crampon dentaire, appelé aussi clamp, est une pièce de dentisterie confectionnée en métal. Il permet d’isoler la dent à soigner du reste de la dentition, lors de soins endodontiques. On place d’abord autour de la dent une digue, en caoutchouc ou en latex, avant d’installer le crampon dentaire. Ce système permet notamment de créer un champ opératoire étanche.

Produits 1-12 sur 25

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 25

Page
par page
Par ordre décroissant

Crampon dentaire

Quels sont les instruments à utiliser avec des crampons dentaires ?

Les crampons dentaires sont destinés à être utilisés avec une digue. Cette dernière est souvent conçue en latex, mais il est possible de trouver également des modèles en caoutchouc, pour les patients allergiques. Une digue est une pièce d’environ 15 cm, qui a la particularité d’être souple, extensible et imperméable. Elle existe en différentes épaisseurs, fine, moyenne ou épaisse, ainsi qu’en différents coloris.

L’utilisation de crampons nécessite par ailleurs de recourir à d’autres instruments dentaires, comme une pièce emporte-pièce (ou pince d’Ainsworth) qui permet de perforer la digue selon les besoins du praticien et le diamètre de la dent à isoler. Vous devez aussi être équipé d’une pince à crampons, ou pince de Brewer, qui permet de mieux positionner le crampon dentaire, et de l’enlever plus facilement.

Enfin, il est conseillé d’utiliser également un cadre à digue : muni de picots, ce cadre en plastique ou en métal permet d’étirer la digue, et de repousser la bouche et les lèvres.

Les différents types de crampons dentaires

La plupart des crampons dentaires sont conçus en acier inoxydable, mais il existe également des crampons dentaires confectionnés en plastique. Vous trouverez sur le site de GACD différents types de crampons dentaires, afin qu’ils puissent s’adapter à l’anatomie de chaque patient. Ils sont toujours composés de deux parties, l’arceau et le mors. Certains modèles sont munis d’ailettes. Les crampons à ailettes nécessitent un peu plus de temps lors de leur mise en place, mais offrent une meilleure stabilité.

Pour les dents antérieures, il est recommandé d’utiliser plutôt des crampons dits « papillons ». Pour les dents postérieures, le praticien se tournera plutôt vers des crampons sans ailettes.

Quels sont les avantages des crampons dentaires ?

Les crampons dentaires garantissent l’étanchéité du champ opératoire, pour une adhésion optimale du composite et une meilleure qualité de la photopolymérisation. En isolant la dent de la salive et des bactéries qu’elle contient, ils permettent également un meilleur contrôle microbien. Ils évitent par ailleurs au patient d’avaler des éléments de dentisterie, ou des solutions irritantes.

Crampons dentaires : à quoi servent les fils Wedjet ?

Confectionnés en silicone, les fils Wedjet peuvent être utilisés à la place des crampons classiques, notamment pour les dents antérieures. Plus souples, ils évitent toute blessure de la gencive, et ils permettent ainsi de libérer le champ d’accès pour le praticien.