Veuillez sélectionner une liste

Lampe à photopolymériser

Les lampes à photopolymériser sont utilisées dans les cabinets dentaires pour la photopolymérisation des résines photosensibles. Grâce à l’intensité de la lumière, la résine durcit plus rapidement. Elles sont donc indispensables pour tous les travaux de restauration dentaire et d’obturation des cavités. Elles peuvent également être utilisées pour d’autres applications, comme les traitements de blanchiment des dents.

Produits 1-12 sur 51

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 51

Page
par page
Par ordre décroissant

Lampes à photopolymériser

Les différents types de lampes à photopolymériser

Il existe plusieurs types de lampes à photopolymériser. Les lampes à photopolymérisation halogène font partie des modèles les plus anciens. Ce sont des lampes à infrarouge qui génèrent une chaleur importante, et qui sont munies d’un filtre optique. Vous pouvez aussi vous tourner vers les lampes à polymérisation laser, ou vers les lampes à arc de plasma. Celles-ci génèrent une décharge électrique en forme d’arc entre deux électrodes. Elles permettent ainsi de profiter d’une bonne intensité lumineuse et donc d’une photopolymérisation rapide.

Parmi les modèles les plus récents disponibles sur le marché, on trouve également les lampes LED dentaires sans fil. Elles ont l’avantage d’être plus légères que leurs concurrentes, et particulièrement silencieuses. C’est désormais le type de lampes à photopolymériser que l’on trouve le plus couramment dans les cabinets dentaires.

Les critères de choix pour une lampe à photopolymériser

Vous souhaitez équiper votre cabinet dentaire en lampes à photopolymériser ? Vous devez tout d’abord vérifier l’intensité lumineuse de la lampe. Pour un durcissement optimal des composites, la puissance lumineuse doit en effet être d’au moins 400 mW/cm2 pour les restaurations directes, et de 1 000 mW/cm2 pour les restaurations indirectes. La longueur d’onde doit aussi être la plus importante possible : sur le site de GACD, vous trouverez par exemple des lampes LED avec une longueur d’onde comprise entre 385 et 515 nm.

Si certaines lampes à photopolymériser fonctionnent avec des piles rechargeables, les modèles haut de gamme disposent le plus souvent d’une batterie au lithium. Celle-ci a l’avantage de tenir sur la durée, avec un temps de recharge réduit. N’hésitez pas à choisir une lampe qui dispose de plusieurs modes de photopolymérisation et de temps présélectionnés, ainsi que d’un affichage digital.

Comment prolonger la durée de vie d’une lampe à photopolymériser ?

Si vous souhaitez utiliser une lampe à photopolymériser le plus longtemps possible, nous vous recommandons de toujours placer la lampe correctement sur sa base, et de ne pas surcharger la batterie. Veillez par ailleurs à ne jamais faire tomber la lampe, afin de préserver les parties les plus fragiles.

Quel est le poids d’une lampe à photopolymériser ?

Le poids est également un élément à prendre en compte dans le choix d’une lampe à photopolymériser. En effet, plus celle-ci sera légère, plus elle sera facile à utiliser au quotidien. Le poids d’une lampe oscille en général entre 150 et 200 grammes, mais certains modèles pèsent à peine plus de 100 grammes.