Veuillez sélectionner une liste

Adhésif dentaire auto-mordançant

Les adhésifs automordançants vous évitent l’étape fastidieuse du mordançage, nécessaire si vous utilisez un adhésif dentaire classique. La durée du soin est réduite, et vous gagnez ainsi du temps au quotidien. Les adhésifs automordançants ont aussi bien d’autres avantages, puisqu’ils réduisent considérablement le risque de sensibilité post opératoire et participent donc au confort de vos patients.

Produits 1-12 sur 32

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 32

Page
par page
Par ordre décroissant

Adhésifs automordançants

Les adhésifs automordançants, un gain de temps au quotidien

Le principal avantage des adhésifs automordançants est qu’ils réduisent les étapes de la restauration, et font donc gagner du temps au praticien. Vous évitez ainsi le mordançage à l’acide, habituellement nécessaire avant d’appliquer un adhésif dentaire. La plupart des adhésifs automordançants ne nécessitent qu’une seule couche et un temps de pose réduit (environ 35 secondes). De ce fait, ils permettent également de réduire la marge d’erreur. Ils ne nécessitent par ailleurs pas de brossage ni de rinçage, ce qui diminue les risques de saignement. Ils sont bien tolérés par l’ensemble des patients, quels que soient leurs profils, et le risque de sensibilité post opératoire est presque inexistant.

Les adhésifs automordançants vous laissent par ailleurs une grande liberté d’action, puisqu’avec un seul et même produit vous pouvez choisir le mode de mordançage qui vous convient le mieux, automordançage, mordançage total ou mordançage sélectif de l’émail.

Les différentes applications des adhésifs automordançants

Les adhésifs automordançants sont faciles à poser et peuvent s’appliquer sur toutes les surfaces, qu’elles soient naturelles (émail, dentine) ou non (vitrocéramique, zircone, composites). Leur usage est simplifié, mais leur pouvoir d’adhésion est tout aussi efficace. Ils peuvent notamment être utilisés dans les cas suivants :

  • Restaurations directes et indirectes ;
  • Reconstitutions coronaires ;
  • Traitement des surfaces radiculaires exposé et prévention de l’hypersensibilité ;
  • Scellement des cavités.

Certains adhésifs dentaires contiennent par ailleurs du fluor pour mieux protéger la dentition et prévenir le risque de caries.

Combien de temps peuvent se conserver les adhésifs automordançants ?

La plupart des adhésifs automordançants peuvent se conserver jusqu’à deux ans. Certains produits doivent être stockés impérativement au réfrigérateur, entre 4° et 8° degrés environ, tandis que d’autres peuvent en revanche être conservés à température ambiante.

Sous quels formats se présentent les adhésifs automordançants ?

Les adhésifs automordançants sont disponibles dans différents formats. Vous pouvez opter pour une présentation en flacon de 4 à 8 ml environ. Certains fabricants proposent des flacons transparents, afin de pouvoir contrôler plus facilement le niveau de produit restant. Vous pouvez aussi préférer les compules, les seringues ou encore les doses individuelles.

Quels sont les différents types d’adhésifs dentaires ?

En plus des adhésifs automordançants, vous trouverez sur le site de GACD d’autres types d’adhésifs dentaires. Selon vos besoins et ceux de votre cabinet dentaire, vous pouvez aussi vous tourner vers des adhésifs dentaires universels ou vers les adhésifs dentaires avec mordançage préalable.