Veuillez sélectionner une liste

Coin interdentaire

Réalisés en bois d’érable ou en plastique, les coins interdentaires s’insèrent dans l’espace interdentaire, et permettent de mieux fixer la matrice à la dent. Lors des travaux de restauration et d’obturation, les coins interdentaires aident ainsi à isoler la dent à soigner des dents adjacentes, et minimisent les risques d’erreur.

Produits 1-12 sur 40

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 40

Page
par page
Par ordre décroissant

Coins interdentaires

L’utilisation de coins interdentaires avec une matrice

Les coins interdentaires servent avant tout à renforcer la matrice dentaire, lors des travaux de restauration, et notamment pendant l’application des matériaux de comblement. La matrice dentaire est une bande fine et souple qui vise à remplacer la ou les paroi(s) manquante(s) d’une dent. Elle permet de faciliter l’obturation : le composite ou l’amalgame dentaire ne déborde pas, le moulage est sans défaut.

Les coins interdentaires se glissent aisément dans l’espace interdentaire. Ils vont permettre de mieux fixer la matrice à la dent afin qu’elle ne bouge pas. L’étanchéité est parfaite, et le coin interdentaire ne glisse pas après sa mise en place. Ils peuvent s’utiliser aussi bien avec les matrices sectionnelles qu’avec les matrices en forme de O.

En séparant la dent de sa voisine, le coin interdentaire facilite le travail du praticien dentaire, en limitant les risques de saignement et d’endommagement de la dent adjacente. Il peut alors procéder à la restauration dentaire dans un environnement sécurisé et plus serein.

Les principales caractéristiques des coins interdentaires

Les coins de bois dentaires sont conçus le plus souvent en bois d’érable. On trouve cependant de plus en plus de coins interdentaires en plastique, notamment en polymère. La courbure des coins interdentaires, qu’ils soient en bois ou en plastique, leur permet de s’adapter à l’anatomie de la dent. Certains modèles disposent même d’une courbure droite ou d’une courbure gauche.

Sur le site de GACD, vous trouverez des coins interdentaires de différentes tailles, de “super petit” à “grand”, afin de vous adapter à tous vos patients. Certains modèles peuvent proposer jusqu’à huit tailles. Les coins interdentaires sont par ailleurs disponibles dans de nombreux coloris : bleu, orange, jaune ou vert par exemple. Ces couleurs vives permettent de mieux visualiser les contours du coin et de le différencier de la dent d’un seul coup d'œil.

Combien de coins interdentaires y a-t-il dans une boîte ?

La plupart des boîtes disponibles sur le site de GACD contiennent entre 100 et 400 coins interdentaires. Ces boîtes peuvent contenir des coins interdentaires d’une seule couleur, ou un assortiment de différents coloris.

Comment insérer un coin interdentaire ?

S’il est possible d’insérer des coins interdentaires sans aide dans l’espace interdentaire, n’hésitez pas cependant à vous aider d’une précelle dentaire. Vous trouverez par ailleurs sur le site de GACD des boîtes de coins interdentaires contenant un adaptateur, afin de faciliter leur insertion.