Veuillez sélectionner une liste

Contrôle de l'occlusion dentaire

La malocclusion dentaire peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé et le bien-être des patients. Il est donc essentiel d’effectuer régulièrement un contrôle de l’occlusion, notamment après une restauration dentaire. Différentes méthodes existent : vous pouvez par exemple utiliser du papier à articuler, un révélateur de point de contact, ou un capteur de pression électronique.

Produits 1-12 sur 45

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 45

Page
par page
Par ordre décroissant

Contrôle de l’occlusion

Contrôle de l’occlusion : les risques de la malocclusion dentaire

Un contrôle de l’occlusion doit être effectué impérativement après une restauration dentaire. En effet, une malocclusion peut provoquer des problèmes pour le patient sur le long terme, comme des difficultés lors de la mastication, un déchaussement ou une usure prématurée des dents, ainsi qu’un mauvais développement de la mâchoire chez les enfants.

Une malocclusion dentaire non soignée peut par ailleurs entraîner :

  • Des troubles ORL, comme des acouphènes;
  • Des céphalées, des migraines et des vertiges;
  • Des troubles musculo-squelettiques;
  • Des problèmes respiratoires et des troubles du sommeil (ronflements, apnée du sommeil).

Les différentes méthodes pour le contrôle de l’occlusion

Pour un bon contrôle de l’occlusion dentaire, vous pouvez recourir au papier à articuler. Placé entre la mâchoire supérieure et la mâchoire inférieure, il permet de vérifier les points de contact entre les dents. Le papier articulaire est disponible dans de nombreux coloris, bleu, noir, rouge ou vert par exemple. Il est important de privilégier un papier qui soit le plus fin possible, afin d’obtenir des marques plus précises. L’épaisseur du papier d’occlusion est exprimée en microns. Sur le site de GACD, vous trouverez du papier à articuler entre 8 et 100 microns environ, idéal pour un bon contrôle de l’occlusion dentaire de tous vos patients.

Le papier articulaire peut être utilisé aussi bien sur les dents naturelles après une restauration, que sur des prothèses. Vous pouvez aussi recourir à un spray pour occlusion dentaire, ou encore à un capteur de pression électronique, qui permet de vérifier environ 256 points de pression.

Pour les prothèses dentaires, vous pouvez également utiliser un révélateur de point de contact, sur manche droit ou coudé, afin de vérifier que l’espace interdentaire est suffisant.

Contrôle de l’occlusion : quelles sont les causes de la malocclusion dentaire ?

La malocclusion dentaire peut avoir de nombreuses causes. Elle peut résulter notamment de la succion du pouce chez les patients les plus jeunes, mais aussi de dents manquantes, d’une mauvaise position de la langue, ou d’un traumatisme au niveau de la mâchoire.

Comment se présente le papier à articuler pour le contrôle de l’occlusion ?

Le papier à articuler fait partie de l’équipement dentaire indispensable pour le contrôle de l’inclusion. Il peut se présenter sous différentes formes, comme des strips à double face ou des bandes prédécoupées. Vous pouvez également opter pour un rouleau ou un distributeur de papier à articuler.