Veuillez sélectionner une liste

Verre ionomère pour restauration dentaire

Le ciment de verre ionomère est un matériau bucco-dentaire, principalement destiné au scellement définitif des couronnes, des bridges, des inlays et des onlays. Il est souvent renforcé avec une résine. Son emploi peut nécessiter certains accessoires, comme un pistolet applicateur, ou du beurre de cacao, destiné à l’isolation des instruments en métal.

Produits 1-12 sur 68

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 68

Page
par page
Par ordre décroissant

Verres ionomères

Les caractéristiques et avantages du verre ionomère

Facile à mélanger et à manipuler, le verre ionomère peut se lier tant à la structure naturelle des dents, qu’à tous les matériaux utilisés en dentisterie. Résistant et étanche, il a un bon pouvoir intrinsèque d’adhésion à la dentine et à l’émail. Il bénéficie d’une excellente longévité, grâce à une bonne résistance à la compression et à la traction.

Le ciment de verre ionomère libère par ailleurs des fluorures afin de prévenir le risque de caries, et il permet ainsi de préserver le travail de restauration dentaire sur le long terme.

Les différentes utilisations du verre ionomère

Le ciment de verre ionomère peut être utilisé dans les cas suivants :

  • Obturation des dents lactéales ;
  • Obturation des dents cariées, à la place des composites traditionnels ;
  • Reconstitutions coronaires ;
  • Scellement définitif des couronnes et des bridges ;
  • Fixation permanente des inlays et des onlays, en métal ou en céramique.

Il est disponible en différentes teintes, afin de s’adapter à la dentition de tous vos patients.

La présentation du verre ionomère : les différents formats

Le ciment de verre ionomère peut se présenter sous différentes formes. Sur le site de GACD, vous trouverez notamment des coffrets contenant à la fois du liquide, de la poudre et un conditionneur, afin de confectionner votre propre mélange. Le liquide contient de la silice, de l’alumine, et des fluorures. La poudre est quant à elle composée d’acide polyacrylique, d’acide itaconique, et d’acide tartrique. Le temps de prise peut varier selon les produits choisis, mais n’excède pas en général les 7 minutes à 37°.

Vous pouvez également opter pour un mélange prêt à l’emploi, disponible par exemple sous la forme d’une seringue, à laquelle il faudra ajouter un embout mélangeur. Si vous utilisez du ciment de verre ionomère sous forme de capsules, il faudra vous équiper d’un pistolet applicateur : vous trouverez plusieurs modèles sur le site internet de GACD.

Quels accessoires sont nécessaires pour les verres ionomères ?

Dans le cadre de l’utilisation de verre ionomère sous forme de capsules, le praticien doit disposer de pistolets applicateurs. Le beurre de cacao permet par ailleurs d’isoler les instruments en métal lors de l’application du ciment.

Comment choisir un pistolet applicateur pour le verre ionomère ?

Sur le site de GACD, différents types de pistolets applicateurs pour le verre ionomère sont disponibles. Nous vous recommandons de choisir un modèle conçu en acier inoxydable, avec un accès buccal facile, et stérilisable en autoclavable.