Veuillez sélectionner une liste

Centre de santé à Madagascar

GACD PARTENAIRE DE L'AOI

logo GACD FOR GOOD   Engagé pour plus de responsabilités, GACD, soucieux de l’amélioration de la santé bucco-dentaire dans le monder, soutient l’AOI avec un partenariat régulier.

Chaque mois, une entreprise reverse 10% du montant des ventes sur une sélection d’articles.

En 2020, grâce à vos achats et à nos partenaires, c’est 25 000 € qui ont été versés à l’AOI !

                                    logo Anthogyr  logo Coltene logo Itena logo Dento-Viractis

                                  logo Kulzer  logo 3M  logo Clinix  logo Generique International logo Iviclar Vivadent  logo GC

Carte de l'aoi sur le terrain

AU LAOS

Formation dans un hôpital au Laos

Appui à 3 hôpitaux du district de Vientiane

L’AOI appuie le ministère de la Santé pour renforcer la sécurité des soins dans 3 hôpitaux, proches de Vientiane, (Naxaythong, Xaythani et Hardxayfong). Le soutien comprend l’amélioration de l’environnement (salles de soins, stérilisation) et la dotation en matériel médical complémentaire. Des actions de formation et de suivi accompagnent la mise en application de la prévention et du contrôle des infections dans les services.

Formation des étudiants en hygiène

A Vientiane, l’AOI apporte un soutien à l’Université des Sciences de la Santé. Elle appuie des programmes de formation et contribue à l’élaboration d’outils pédagogiques et d’évaluation pour l’enseignement de la prévention et du contrôle des infections. L’ université regroupe notamment la faculté dentaire, celle de médecine ainsi que les écoles d’infirmier-e-s et de sages-femmes.

Analyse des dentifrices fluorés disponibles sur les marchés au Laos

En partenariat avec les laboratoires de l’Université de Piricicaba au Brésil et de l’Agence de Contrôle Sanitaire et des Denrées Alimentaires à Madagascar, une analyse croisée des dentifrices les plus vendus au Laos est en cours. Ces analyses permettent des actions de plaidoyer auprès de fabricants ou d’importateurs si leurs dentifrices ne répondent pas aux normes.

À MADAGASCAR

Centre soins à Madagascar

Sel iodé et fluoré pour 70 % de la population à Madagascar

Un programme de prévention par l’iodation et la fluoration du sel a été instauré à Madagascar pour faire face aux troubles dus à la carence en iode et à la prévalence de la carie dentaire. Une évaluation réalisée en 2013 a montré que les teneurs en iode et en fluor dans le sel alimentaire étaient bien en dessous des normes préconisées par l’OMS. À partir de 2014, la relance du programme a été engagée par le ministère de la Santé avec l’appui de l’Unicef, de l’OMS et de l’AOI. Aujourd’hui, plus de 50 000 tonnes de sel iodé et fluoré sont produits chaque année et mis sur le marché. Avec ces actions, 60 % de la population de Madagascar peut désormais avoir accès à un sel fluoré.

L’iodation et la fluoration du sel ont été instaurées à Madagascar pour faire face aux troubles dus à la carence en iode et à la prévalence de la carie dentaire. Une évaluation, réalisée en 2013, a montré que les teneurs en iode et en fluor dans le sel alimentaire étaient en dessous des normes préconisées par l’OMS. À partir de 2014, la relance du programme a été engagée par le ministère de la Santé avec l’appui de l’Unicef, de l’OMS et de l’AOI. Aujourd’hui, plus de 50 000 tonnes de sel iodé et fluoré sont produites chaque année et mises sur le marché. Ce programme permet un accès à un sel iodé et fluoré pour 70 % de la population malgache. 

Formation des étudiants à la faculté dentaire de Mahajunga

L’objectif est d’améliorer la formation des étudiants en prévention et contrôle des infections. Cela comprend le renforcement des compétences des enseignants, la mise en place d’un système de suivi et l’évaluation des étudiants. Le soutien comprend l’amélioration de l’environnement de soin ainsi que la formation sur le respect des mesures pour protéger le personnel médical et les patients. Parmi ces mesures figurent le lavage des mains, le port et le retrait des équipements de protection individuelle (EPI), le nettoyage et la désinfection des surfaces, le traitement de l’instrumentation et du linge ainsi que celui des déchets.

Vidéos OMS/AOI

accueil patient                   

L’OMS a collaboré avec l’AOI pour la réalisation de trois courtes vidéos sur des mesures à prendre dans les cabinets dentaires face à la pandémie, avec la contribution de Hilfsaktion Noma. Ces vidéos sont dès à présent disponibles en français sur le site YouTube OMS et celui de l’AOI. Elles ont été réalisées à partir de la note d’orientation OMS publiée en août 2020 rappelant les procédures essentielles que les services de santé bucco-dentaire doivent appliquer afin de limiter les risques de transmissions croisées.

Les vidéos présentent trois étapes liées à la prise en charge du patient. La vidéo 1 concerne l’accueil et la sélection des patients. La vidéo 2 décrit les procédures de prévention et de contrôle de l’infection pendant le soin. Enfin, la vidéo 3 présente les procédures standards applicables après le soin.

L'AOI témoigne

Interview de François Courtel, Consultant de l’AOI sur les actions menées par l’AOI.

aoi cabinet dentaire