Veuillez sélectionner une liste

Détartreur dentaire

Lutter contre la plaque dentaire est essentiel pour préserver la santé bucco-dentaire des patients. Celle-ci peut en effet entraîner des effets néfastes à court ou à long terme, comme une gingivite ou un déchaussement des dents. On trouve différents types de détartreurs dentaires : il peut s’agir d’appareils à ultrasons, de détartreurs à air comprimé, ou encore de détartreurs manuels.

Produits 1-12 sur 27

Page
par page
Par ordre décroissant

Produits 1-12 sur 27

Page
par page
Par ordre décroissant

Détartreur dentaire

Éliminer le tartre avec un détartreur dentaire

L’accumulation de tartre est un problème récurrent chez les patients, même s’ils respectent une bonne hygiène dentaire au quotidien. Se brosser les dents 2 à 3 fois par jour ne suffit pas toujours à éliminer toute la plaque dentaire, qui peut s’infiltrer dans des espaces difficiles d’accès. Elle peut alors entraîner une prolifération bactérienne au niveau des gencives, et générer de nombreux problèmes comme :

  • Des gingivites ;
  • Une halitose chronique ;
  • Une rupture des ligaments alvéolo-dentaires ; Un déchaussement des dents. Pour préserver la santé bucco-dentaire des patients, il est donc essentiel de procéder régulièrement à un détartrage dentaire. Certains détartreurs dentaires sont adaptés au détartrage de la zone sous-gingivale, si le tartre s’est incrusté dans les poches parodontales. Dans ce cas, il faudra placer le patient sous anesthésie locale, puis opérer un surfaçage radiculaire. Dans la plupart des cas cependant, le praticien devra simplement procéder à un détartrage supra-gingival. Les différents types de détartreurs dentaires Il existe différents types de détartreurs dentaires. Les appareils à ultrasons sont désormais les détartreurs les plus utilisés au sein des cabinets dentaires. Ils fonctionnent grâce à des vibrations qui vont entraîner le décollement de la plaque dentaire. Un jet d’eau et une aspiration fonctionnant en continu, afin d’éviter une surchauffe de l’appareil et d’éliminer les résidus au fur et à mesure. L’appareil doit être muni d’un insert de détartrage, que le praticien choisira selon plusieurs critères, notamment l’emplacement de la plaque dentaire (sous-gingivale ou supra-gingivale). L’utilisation d’un détartreur à ultrasons est complètement indolore pour les patients. On trouve également des détartreurs dentaires à air comprimé, équipés d’inserts pneumatiques. Enfin, le praticien pourra également utiliser un détartreur manuel ou une curette parodontale : ces instruments dentaires sont utilisés plutôt en dernière intention, afin de retirer les résidus de plaque.

Quel est le niveau sonore d’un détartreur dentaire ?

Sur le site de GACD, vous trouverez des détartreurs dentaires avec un faible niveau sonore, afin de garantir le confort et le bien-être du patient, mais aussi de toute l’équipe médicale. Ainsi, certains modèles n’excèdent pas 15 dB.

Les détartreurs dentaires disposent-ils d’un réservoir ?

Les détartreurs dentaires à ultrasons disposent le plus souvent d’un réservoir intégré, afin d’assurer un système d’irrigation autonome. La capacité de celui-ci est généralement comprise entre 500 et 700 ml. Vous avez besoin de changer le réservoir de votre détartreur ? Sur le site de GACD, vous trouverez également des réservoirs vendus indépendamment.