Veuillez sélectionner une liste

Polissoir dentaire

Le polissage fait partie des gestes courants pratiqués par les praticiens dentaires. Il aide notamment à lutter contre les résidus de tartre, et contre les taches de café, de thé ou de tabac. Pour effectuer un polissage, le praticien utilise un polissoir dentaire, qui peut adopter différentes formes, et qui est parfois associé à une pâte à polir.

Page
par page
Page
par page

Polissoir dentaire

Polissoir dentaire : les avantages du polissage

Effectué après le détartrage, le polissage dentaire est souvent la dernière étape des soins. Il permet d’éliminer les résidus de tartre, mais également d’effacer les traces laissées par certaines habitudes quotidiennes, comme le thé, le café ou le tabac. En gommant les petites aspérités de la dent, le polissage permet aussi de retarder la réapparition du tartre. En complément du détartrage, le polissage aide ainsi à lutter contre les gingivites et les maladies parodontales.

Simple à manipuler, un polissoir dentaire peut être utilisé aussi bien sur les dents naturelles que sur les prothèses. Il permet d’améliorer le rendu esthétique, et d’obtenir une brillance incomparable. Sur les composites, le polissoir dentaire permet de corriger un bord tranchant ou une surface rugueuse, afin d’améliorer le confort du patient.

Mais les praticiens peuvent aussi avoir recours à un polissoir dentaire dans d’autres cas. Celui-ci peut en effet remplacer les instruments de forage, afin de nettoyer une dent, à la suite d’une carie par exemple.

Les différents types de polissoirs dentaires

Il existe plusieurs types de polissoirs dentaires. Ils peuvent notamment adopter différentes formes. Sur le site de GACD, vous trouverez ainsi une large gamme de polissoirs, comme des brossettes en soie, des cupules, des flammes, des lentilles, ou encore des disques. Ils sont disponibles dans différents grains, fins, moyens ou gros. Les polissoirs dentaires peuvent par ailleurs être confectionnés dans des matériaux divers, comme la zircone ou la céramique.

Selon les cas, les polissoirs peuvent être utilisés seuls, ou avec une pâte à polir pour un résultat optimal. Cette dernière est constituée de fines particules, parfois diamantées, avec une granulométrie variable selon les produits. La taille de ces particules tourne autour de 0,5 µm.

À quel moment utiliser un polissoir dentaire ?

Le plus souvent, le polissoir dentaire est utilisé par le praticien après l’étape du détartrage, qui peut être effectué avec un détartreur dentaire à ultrasons. Il permet d’optimiser celui-ci en éliminant les dernières traces de tartre. Le polissage peut être suivi par un blanchiment des dents pour un traitement complet.

Polissoir dentaire : quels sont les différents types de polissages ?

Il existe différents types de polissage : le polissage cosmétique, le polissage superficiel, le polissage sélectif, et le polissage thérapeutique. Ce dernier consiste à polir le cément de la dent avec un polissoir dentaire, afin d’éliminer les bactéries qui ont pu s’y accumuler.